Accueil 5 Économies d'énergie pour les entreprises 5 Puissance apparente : optimisez vos coûts des maintenant !

Puissance apparente : optimisez vos coûts des maintenant !

25 Fév, 2024

Puissance apparente : optimisez vos coûts énergétiques

Rédigé par Hugo Chambon

Hugo Chambon est le fondateur et rédacteur en chef de VertuEnergie. Après avoir complété ses études universitaires en Angleterre et à Hong Kong, Hugo a acquis une expertise précieuse dans le domaine des solutions énergétiques innovantes et durables. En quatre ans, plus de 5000 clients ont choisi les offres de VertuEnergie, attirés par une approche transparente et éthique qui vise à rendre l’énergie plus accessible et abordable.

Rédigé par Hugo Chambon

Hugo Chambon est le fondateur et rédacteur en chef de VertuEnergie. Après avoir complété ses études universitaires en Angleterre et à Hong Kong, Hugo a acquis une expertise précieuse dans le domaine des solutions énergétiques innovantes et durables. En quatre ans, plus de 5000 clients ont choisi les offres de VertuEnergie, attirés par une approche transparente et éthique qui vise à rendre l’énergie plus accessible et abordable.


La puissance optimale qu’un usager peut tirer d’un réseau électrique est appelée puissance apparente. C’est elle qui fait référence dans une souscription professionnelle à l’électricité, faisant foi pour le calcul du tarif d’un contrat énergie. 

Dans cet article, nous verrons qu’il est important, pour optimiser ses coûts, de savoir calculer cette puissance apparente.

Les différents types de puissance

La puissance active est la fraction directement exploitable de l’énergie. Aussi appelée puissance “utile”, elle s’exprime en kWh (kilowattheure). 

La puissance active

La puissance active est la fraction directement exploitable de l’énergie. Aussi appelée puissance “utile”, elle s’exprime en kWh (kilowattheure). 

La puissance réactive

Cette fraction de puissance électrique est utilisée pour activer les champs magnétiques. 

Ces derniers sont nécessaires au fonctionnement de certains appareils à bobine électromagnétique, disposant donc d’un moteur. 

Beaucoup d’appareils électroménager fonctionnent ainsi.

Définition de la puissance apparente

La puissance apparente désigne le maximum de puissance que votre entreprise pourra tirer de son réseau électrique à un moment précis. 

Elle est calculée à partir des puissances réactive et active. Il s’agit d’un calcul trigonométrique. 

Elle s’exprime en VA (Voltampère) ou kVA (kiloVoltampère)

Comment calculer la puissance apparente ?

Fermez les yeux, et imaginez-vous de nouveau dans la cour du collège : nous allons utiliser le théorème de Pythagore. Il ne sera pas si inutile que ça après tout !

La formule mathématique de la puissance apparente est la suivante :

P² + Q² = S²

Dans cette formule : 

S → puissance apparente, en kVa

P → puissance active, en kWh

Q →  puissance réactive, en VAR

N’oubliez-pas d’élever toutes les valeurs au carré.

Une fois le résultats (S², puissance apparente au carré) obtenu, il vous suffit de calculer sa racine carrée

√S est donc votre puissance apparente. Le tour est joué !

Comment connaître la puissance apparente de son réseau ?

Dans la mesure où cette puissance apparente à été souscrite par contrat, ce dernier et/ou une facture d’électricité doivent le mentionner. 

Si vous en possédez un, elle est également mentionnée sur les compteurs Linky, en manipulant l’écran (utiliser le bouton “+”).

Estimer sa puissance apparente et contrôler ses dépenses

Comment la puissance détermine le coût de l’abonnement à l’électricité

Le montant de l’abonnement dépend tout simplement de la puissance apparente calculée comme vu ci-dessus. Par conséquent, plus cette puissance apparente est élevée, plus l’abonnement représente un coût important. 

C’est pour cette raison que la réalisation d’une estimation correcte de votre consommation doit être réalisée afin de savoir quelle est la quantité d’énergie maximale que vous risquez de consommer à certains moments.

Naturellement, ce seul facteur ne suffit pas à expliquer des variations de coûts énergétiques : il faut scruter les évolutions du prix du kWh, prix qui, sur un volume de consommation électrique important, peut faire monter la facture.

Cela demande donc une approche globale quant à vos besoins et aux diverses offres présentées sur le marché de l’électricité pour les pros. 


Faites appel à un courtier professionnel

Faire appel à un courtier en énergie peut vous aider à affiner votre recherche à la fois d’une puissance apparente qui vous sera vraiment adaptée, et d’un contrat électrique vraiment pertinent.

De plus, un courtier vous aidera à y voir plus clair dans le coût global de votre installation, d’autant plus qu’une installation en triphasé peut coûter plus cher, selon la région, et selon l’entreprise choisie.

Quelques conseils 

Prévenir les risques de dépassement de puissance

Quand le réseau appelle une quantité d’énergie supérieure à votre puissance apparente, des risques peuvent apparaître.

En premier lieu, une disjonction peut se produire pour les compteurs dont la puissance est en-deçà ou équivalente à 36 kVA. Au-delà, et pour la plupart des cas de compteurs pour PME-PMI et industriels, le principal risque est une surfacturation.

Surévaluer votre puissance apparente aura pour seul inconvénient de vous faire payer un abonnement trop cher pour vos besoins.

Mais si la puissance apparente précisée dans le contrat est adaptée, vous ne subirez pas ce type de pénalités.

Faire le bon choix entre un compteur monophasé ou un compteur triphasé

Dans le cas où vous vous installez, ou changez de système électrique, connaître votre puissance apparente est décisif pour choisir votre type de branchement. 

Pour beaucoup d’entreprises de petite taille, un compteur raccordé en monophasé pourra suffire. Une puissance apparente évaluée en-deçà de 18 kVA confirmera cela, votre local n’ayant besoin que d’un circuit électrique unique. 

Mais au-delà de 18 kVA, la loi oblige à l’installation d’un compteur triphasé

Notez qu’une installation en triphasé n’est pas meilleure si vous n’en avez pas besoin, mais elle est plus adaptée, du point de vue de la sécurité, à une consommation très importante. 

Envisagez un changement de puissance en cours de contrat

En cas d’anomalie, ou si un changement de consommation électrique est prévisible (augmentation de l’activité, nouveau matériel…), faire évoluer la puissance apparente de votre contrat est pertinent. 

Après estimation de la puissance requise, et conseil de votre courtier en énergie, c’est votre fournisseur qui s’adressera à Enedis, gestionnaire du réseau, afin que la puissance du compteur soit adaptée. 

Il se peut que le compteur doit être changé, notamment si vous devez faire évoluer votre réseau monophasé en triphasé, ce qui demande des aménagements importants. 

FAQs

Peut-on changer de puissance en cours de contrat ?

Oui ! Et il est même essentiel de le faire si cette dernière a mal été déterminée, ou si l’entreprise augmente/améliore son parc de machines industrielles. Vous pouvez vous adresser directement à votre fournisseur, mais laissez-nous plutôt le faire, c’est notre dada.

Puissance apparente, tarifs Bleu, Jaune et Vert ?

La puissance apparente diffère selon le tarif auquel vous avez souscrit : 

Tarif Bleu Pro

C’est le tarif ultra compétitif des particuliers et “petits” professionnels. 

La puissance apparente de ce tarif varie entre 3 et 36 kVa

Tarif jaune pro

C’est le tarif idéal pour les entreprises ayant des besoins en énergie plus importants

La puissance variera de 42 à 240 kVa.

Tarif vert pro

La tarif correspondant aux entreprises et usines à très forte consommation énergétique

La puissance apparente dépasse les 240 kVa.

Qu’est-ce qu’un bilan de puissance électrique ?

Ce bilan prend la forme d’un document listant toutes les installations électriques d’une maison, d’un bâtiment, d’une entreprise, d’une usine…

Il détaille la puissance totale de chaque équipement, et facilite le calcul de la puissance apparente nécessaire au bon fonctionnement de votre activité.

Et si vous pouviez payer moins pour votre électricité et gaz pro ?

Faites une simulation en 2min pour connaître vos économies potentielles :

Optimiser mon budget

Vous allez aussi aimer